Hippodrome d'Amiens

Hippodrome d’Amiens – Saison 2017

Amiens, entre passé, présent et avenir… 

Chargé d’histoire, le « Petit Saint Jean » – baptisé affectueusement le « Petit Vincennes de Picardie » dans les années 70 – entame une nouvelle saison.

Fondé en 1850, l’hippodrome du Petit Saint-Jean à Amiens accueillait à l’origine exclusivement des courses de galop. Avant qu’il ne propose huit saisons plus tard des compétitions réservées aux trotteurs. Frappé de plein… fouet par la « Grande Guerre », ce haut lieu populaire devait attendre jusqu’en 1930 – et la création du Pari Mutuel Urbain (PMU) – pour bien redorer son blason.

Une patience récompensée puisque l’hippodrome se retrouvait alors sous les feux… de l’actualité avec le Grand Prix de la Ville. Epreuve pour galopeurs qui encourageait d’ailleurs deux trains de voyageurs à effectuer le déplacement depuis la capitale jusque dans la Somme !

En 1968, sous la présidence d’Emile Fossé, le « Petit Saint Jean » bénéficie d’une attention toute particulière. Doté d’infrastructures modernes, il fait aussi la Une le 13 juillet 1977 en proposant un duel inédit, opposant le champion du monde de vélo, Freddy Martens, à Fakir du Vivier, estimé trotteur associé à Pierre-Désiré Allaire.

Ourasi et All Along font l’histoire locale

Résolument tourné vers l’avenir, la société des courses amiénoise apparaît aussi « partie prenante » dès 1981, répondant favorablement aux sollicitations de Gilbert Cornet fondateur du Grand National du Trot. Cette même année, dans l’autre discipline, la représentante de Daniel Wildenstein All Along débute victorieuse à Amiens… avant de connaître la consécration deux ans plus tard lors du Prix de l’Arc de Triomphe à Longchamp. Jument d’exception, elle deviendra dans la foulée championne du monde aux Etats-Unis.

Autre fait marquant de l’histoire locale, la « visite » du Roi Ourasi à l’occasion de la première édition du Prix de la Fédération du Nord millésime 1988. Un rendez-vous que le partenaire de Jean-René Gougeon marquera de son empreinte, sous le regard médusé de quelques 12.000 spectateurs.

Le 20 septembre 1997 est organisée à Amiens la première réunion PMU en province avant que le Tiercé / Quarté + / Quinté + ne soit disputé de façon également inédite le 4 mars 1998…

Multiples anecdotes mentionnées sur l’album aux souvenirs, un recueil qui ne demande cependant qu’à continuer à s’enrichir. 

 

Le mot du président Philippe Levasseur

Philippe Levasseur, président de l'hippodrome d' Amiens

Philippe Levasseur, président de l’hippodrome d’ Amiens

« Si les enjeux poursuivent leur fléchissement (- 2,47 % en 2016), une situation à résonance nationale malheureusement, la fréquentation en sensible hausse (+ 4,16 %) nous encourage à l’optimisme cependant. Un regain de vitalité qui se confirme cependant au Petit Saint Jean et qui traduit je pense de l’attention accordée à nos soirées à thème. Un pari sur lequel notre société mise depuis quelques saisons déjà.

Il m’apparaît important, fondamental même, d’orchestrer des manifestations populaires et de favoriser la venue en famille sur notre hippodrome. A cette occasion, un espace dédié aux plus jeunes a récemment été inauguré.

En étroite collaboration avec Carole Savreux, directrice des lieux, et une équipe très impliquée, cette volonté à privilégier les « courses spectacle » semble convaincre. Ainsi, renouvellerons nous la Fête des Agriculteurs, de la bière, la Soirée Made in USA et bien autres initiatives à savourer d’ailleurs sans modération. La Fête des Hippodromes (20 mai) déclinée dès le début de l’après midi en centre ville apportera aussi une note de gaieté supplémentaire à notre programme.

Le « Pass Emotion » offre l’opportunité de ne rater aucun de ces temps forts. Carte personnelle, son coût s’élève à 20 euros, elle permet l’accès durant toute la saison, de bénéficier d’invitations VIP et de rencontrer les acteurs du monde des courses. Un précieux sésame qu’il convient de posséder…

Notre précédent exercice a toutefois connu une fâcheuse zone d’ombre… occasionné par un éclairage défaillant. Une triste mésaventure surtout que les critiques, parfois gratuites à mon sens, ne nous ont pas épargnées. Des travaux de rénovation ont été entrepris durant la pause hivernale afin de garantir le maintien des épreuves en nocturne. D’ailleurs, l’aménagement se veut tourner vers l’avenir avec entre autre l’usage d’ampoules LED.

Le décor est désormais planté, que le spectacle (re)commence ! »

 

  • Les temps forts de la saison

8 mars : 1ère étape du Grand National du Trot avec une épreuve support de la course événement. Nombreuses animations et présence de Laure Manaudou.

8 avril : Première réunion « nocturne » avec ambiance à l’américaine.

20 mai : Fête des Hippodromes, jeux, quiz et multiples lots à gagner.

10 juin : Fête des Agriculteurs.

24 juin : « Faites du Sport » : l’hippodrome du Petit Saint Jean se métamorphosera en un grand complexe sportif le temps d’une soirée.

 

  • Amiens, mode d’emploi

Accès

  • Voiture: A16, sortie N°19 puis direction « Amiens centre, ouest »
  • Train : La gare la plus proche est à Amiens centre.

 

Infos pratiques

L’hippodrome du Petit Saint Jean se situe avenue de l’hippodrome.

Tel : 03 22 52 24 91

www.hippodrome-amiens.fr

Categories Culture Hippique