blog-charles-dreux

Revue d’écurie chez Charles Dreux

Charles Dreux appartient à l’une des familles les plus connues du monde du trot. Basé à Saint-Berthevin, en Mayenne, à quelques kilomètres de Laval, le jeune homme travaille en étroite collaboration avec son père, André. Chaque hiver, il met le cap sur Grosbois où il s’occupe d’une bonne dizaine de sujets, dépendant de son entraînement mais aussi de ceux de l’écurie familiale. À 28 ans, Charles Dreux a réalisé l’an passé son meilleur exercice avec près de 400 000 € de gains. Plusieurs trotteurs dont il a la responsabilité durant ce meeting seront en piste cette semaine. Il se confie sur leurs chances, tout en s’attardant également sur d’autres élèves de l’effectif.

 

Class Action, femelle 5 ans :

« La jument a très bien gagné par deux fois récemment. Elle va de nouveau être en piste, mardi, à Vincennes associée à Jean-Michel Bazire. On ne change pas une équipe qui gagne. Très performante déferrée des postérieurs, configuration dans laquelle est invaincue en trois sorties, j’en attend une confirmation. »

 

Banana Wild, femelle 6 ans :

« On revient à l’attelage, mardi, à Vincennes après deux sorties infructueuses sous la selle. Dans un bon jour, elle ne me surprendrait pas en terminant dans la bonne combinaison du multi. Mais, avec cette jument, c’est impossible de connaître avant le coup son comportement. »

 

Danseuse de Fham, femelle 4 ans :

« Cette pouliche vient de s’élancer par deux fois au galop. Mardi, à Vincennes, je vais prendre plus de précautions et partir en dehors. Si elle reste au trot, elle est tout à fait capable de tirer son épingle du jeu. »

 

Baladin de Bray, hongre 6 ans :

« Le cheval reste sur une excellente deuxième place. Il va faire face à un très bon engagement, samedi, à Vincennes, une nouvelle fois sur les 2 700 mètres de la grande piste. Il devrait avoir une belle carte à jouer. »

 

Dream du Roussoir, mâle 4 ans :

« Le cheval était un peu défraîchi en dernier lieu après deux belles sorties parisiennes. Il va retrouver son parcours de prédilection le 22 janvier à Vincennes. Il a la qualité pour se racheter. »

 

Vichenko Chef, hongre 8 ans :

« Il a couru à trois reprises de manière un peu rapprochée en fin d’année. Il va reprendre de la fraîcheur et devrait être revu avant la fin du mois. »

 

Cèdre des Vauchaux, mâle 5 ans :

« C’est un cheval qui avait gagné l’hiver dernier. Il n’a pas encore été vu durant le meeting. Il revient en bonne forme et il faudra le suivre dans les semaines à venir. »

Categories Revue d'écurie Trot